Catalogue
Dialogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !


Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher :
Soit en local sur ce site (précis): (aide) Icone envoisimple-2


Soit via Google sur ce site
(Aide) Icone envoisimple-1
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-2

Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
10-04-2013 à 14:41
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

envoi
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo envoi
Email pour une réponse
 

trait
   
    bandeau/justice
Réflexions pour un projet de constitution



Réduire le nombre de tribunaux



L’état veut faire des économies et supprime par exemple des maternités et des tribunaux, mais est-ce vraiment une économie ?

Tous ces fonctionnaires qui seront mis à la retraite et non remplacés sont autant de postes économisés sur le budget de l’état, mais c’est aussi beaucoup de postes en moins sur le marché du travail qui devront être pris en charge par les Assedic ou les RMI. C’est aussi un travail accru dans les tribunaux existants nécessitant des embauches supplémentaires même si cela est en plus petit nombre du fait d’une meilleure organisation (paraît-il) bien que cela ne soit pas prouvé.

Mais d’un autre coté, cela oblige tous les utilisateurs de ces services à des déplacements supplémentaires :

Les transports se traduiront aussi par des dépenses accrues pour les usagers, des taxes d’essence en plus pour l’état mais surtout des frais en plus pour tous. Si la population dépense son temps et son argent en déplacement ce n’est pas ce qui fera mieux marcher le pays ni le commerce. Ce qui est dépensé en essence brûlée ne l’est plus en biens de consommation.

Pour les maternités, est ce que le prix des transports sanitaires accrus du fait du manque d’infrastructures locales ne sera pas plus cher que l’économie réalisée ? Ce n’est pas la même caisse d’accord, car ce sera à la sécurité sociale de payer, encore une fois cela devra être payé par les cotisations, mais celles-ci rapportent de moins en moins car faire cadeau des cotisations aux marins pécheurs ou offrir des remises sur les heures supplémentaires sont toutes des mesures qui augmentent encore son déficit déjà énorme, d’autant que l’état paye de moins en moins sa propre part à cet organisme. Ces mesures et leurs conséquences nous mènent-elles aussi à une impasse financière pour la sécurité sociale qui devrait être privatisée comme le souhaitent beaucoup de banques et d’assurances.

La carte de la France devient ainsi très inégalitaire, des zones vides et désertiques dépourvues d’infrastructures et de services publics qui apparaîtront vite sous-développées et abandonnées, et des zones sur urbanisées avec tous les problèmes que cela engendre et notamment des services publics déshumanisés à cause du volume des affaires à traiter.

Page écrite le 11-11-2007

trait

 

trait
   
    image     image     image trait

Commentaires et dialogues pour cette page

trait





traitimage     image     image