Faites le test pour un
mode différent de scrutin.
 
Soutenir Trazibule
 
Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Nous souhaitons traduire ce site
en plusieurs langues et
l'agrémenter de dessins et photos.
avez-vous des suggestions ?


courriel@trazibule.fr
 
Retour page d'accueil  
 
images/rss.png
 
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 
images/bandeau/bandeau-defaut.jpg
 
Une simple recherche parmis les textes juridiques traitant des normes de rejets des centrales nuclaires m'a fait découvrir une incroyable opacité.



Recherches sur les normes de rejets officiellement appliquées aux centrales nucléaires.


Trouvant au journal officiel les normes imposée à une centrale nucléaire, je me suis demandé comment elles étaient changées depuis les décrets précédents. Je découvre alors que ces normes sont propres à chaque centrale, mais surtout qu’il y a très peu de données là-dessus, en plus les dates des décrets et leurs dates de publication sont curieusement très éloignées.

Alors je me suis mis à fouiller sur internet parmi les textes de lois et rapports et j’ai pensé utile de vous faire part de cette recherche.

Comparons les normes de la centrale nucléaire Gravelines (nord) 6 réacteurs de 910 MW soit 5460 MW
Voici les chiffres officiels pour Gravelines au 30 décembre 2018

Celles du site nucléaire Paluel (Seine maritime) de 4 réacteurs de 1300 MW soit 5200 MW
Voici les chiffres officiels des rejets maximum à ne pas dépasser pour Paluel 23 août 2019:

Celles du site nucléaire de Flamanville (Manche) 2 réacteurs de 1330 MW soit 2 660 MW.
Voici les chiffres officiels des rejets maximum à ne pas dépasser pour Flamanville du 19 juillet 2018 publiée le 7 octobre 2018:

Celles du site nucléaire de Fessenheim (Alsace) 2 réacteurs de 880 MW soit 1 760 MW
Voici les chiffres officiels des rejets maximum à ne pas dépasser pour Fessenheim du 29 mars 2016 29/03/2016 publiée le 30 septembre 2018.

Et celle du site nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir et Cher) en 2015 2 réacteurs de 915 MW soit 1830 MW.
Dans le cas de Saint Laurent des Eaux, les rejets sont différentiés pour installations de Saint-Laurent B et installations de Saint-Laurent B donc j’ajoute ces valeurs pour avoir le rejet total du site. Voici les chiffres officiels des rejets maximum à ne pas dépasser pour Saint-Laurent-des-Eaux en 2015, Mais ils diffèrent suivant les sources.

Celles du site nucléaire de Tricastin (département de la Drôme) 4 réacteurs de 900 MW soit 3 600 MW.
Voici les chiffres officiels des rejets maximum à ne pas dépasser pour Tricastin 17 février 2017 : Mais aucune donnée n’est comparable les limites de valeurs radioactives ne sont pas détaillées !
De même pour le Bugey Ces centrales sont donc de puissance différentes, donc après les données brutes j'ai mis des données corrigées en fonction de la puissance

Les comparaisons sur les autres rejets sont délicates car les termes utilisés ne sont pas les mêmes d’un site à l’autre. Je n’ai gardé que celles apparemment identiques.

Voici les tableaux bruts relevés, puis les tableaux en puissance corrigées, enfin un bilan global faisant somme des valeurs rejetées bien que ce ne soient pas des éléments de même nature juste pour avoir une idée comparative de la « propreté » de chaque site.

Attention ces chiffres sont très flous, malgré des recherches poussées, je n’ai trouvé que 5 centrales à peu près comparables et la sixième « reconstituée ». Mais même les puissances de chaque centrale sont formulées en des termes peu clairs. et c’est très peu par rapport au 19 centrales en France.

C’est en tout cas avec une réelle colère, que je constate l’absence de transparence et ce fouillis législatif invraisemblable qui gère le nucléaire en France. Une faute de frappe ( lapsus de clavier ça existe ? ) m’avait même fait tapé « Farce » ou lieu de « France » !

Voilà donc les tableaux que j’ai construits :

Chiffres brutsCentralesSaint-Laurent
des-Eaux
GravelinesPaluelFlammanvilleBugeyFessenheim
Puissance183054605200266035801760
Date décret25/03/201518/12/2018201907/10/201829/09/201630/08/2016

L'activité des effluents gazeux radioactifs n'excède pas les limites annuelles suivantes :

Activité annuelle
rejetée (GBq)
Tritium8000120008000110001504000
Carbone 141130330028002300281100
Gaz rares3000010800048000400002220024000
Iodes0,62,41,211.90,6
Autres produits de fission
ou d'activation émetteurs
bêta ou gamma
0,52,40,20,150,0010,14

L'activité des effluents liquides radioactifs n'excède pas les limites annuelles suivantes :

Activité annuelle
rejetée (GBq)
Tritium4500012000016000015500045000
Carbone 14130900380280130
Iodes0,20,90,20,120,2
Autres produits de fission
ou d'activation émetteurs
bêta ou gamma
2090201318

Rejets chimiques maximum :

(KG) Acide borique (1)10 00043500200001660010000
Morpholine (2)50031507502100800
Ethanolamine (2)40019203901150420
Hydrazine1619818549
Ammonium6 000232102600250005000
Phosphates710140432002000530

Même tableau corrigé en fonction de la puissance totale de chaque centrale :

Chiffres CorrigésCentralesSaint-Laurent
des-Eaux
GravelinesPaluelFlammanvilleBugeyFessenheim
Correction puissance2,840,951,001,951,452,95

L'activité des effluents gazeux radioactifs n'excède pas les limites annuelles suivantes :

Activité annuelle
rejetée (GBq)
Tritium22 732,2411 428,578 000,0021 503,76217,8811 818,18
Carbone 143 210,933 142,862 800,004 496,2440,673 250,00
Gaz rares85 245,90102 857,1448 000,0078 195,4932 245,8170 909,09
Iodes1,702,291,201,952.791,77
Autres produits de fission
ou d'activation émetteurs
bêta ou gamma
1,422,290,200,290,000,41

L'activité des effluents liquides radioactifs n'excède pas les limites annuelles suivantes :

Activité annuelle
rejetée (GBq)
Tritium127 868,85114 285,71160 000,00303 007,520,00132 954,55
Carbone 14369,40857,14380,00547,370,00384,09
Iodes0,570,860,200,230,000,59
Autres produits de fission
ou d'activation émetteurs
bêta ou gamma
56,8385,7120,0025,410,0053,18

Rejets chimiques maximum :

(KG) Acide borique (1)28 415,3041 428,5720 000,0032 451,130,0029 545,45
Morpholine (2)1 420,773 000,00750,004 105,260,002 363,64
Ethanolamine (2)1 136,611 828,57390,002 248,120,001 240,91
Hydrazine45,461188,5718,00105,560,0026,59
Ammonium17 049,1822 104,762 600,0048 872,180,0014 772,73
Phosphates2 017,491 337,143 200,003 909,770,001 565,91

Juste pour comparer, j'ai seulement additionné les chiffres pour connaitre les centrales dont les limites tolérées sont les plus "sales" :

CentralesSaint-Laurent
des-Eaux
GravelinesPaluelFlammanvilleBugeyFessenheim
Dates de mise en service198119801984198519781977

Données brutes
Sur le plan radioactif84 281244 296219 202208 59422 64674 249
tous produits confondus101 907317 678246 160255 49822 64691 008

Données corrigées
en fonction
de la puissance
Sur le plan radioactif239 488232 663219 202407 77832 894219 372
tous produits confondus289 573302 550246 160499 47032 894268 887

Les chiffres du Bugey sont faux (trop d'estimation des données trouvées et beaucoup d'absences), il reste que les autres centrales rencontrent de grandes variations dans les mesures relevées.

Etrangement c'est la centrale la plus récente qui aurait droit aux plus grandes marges de tolérances de pollutions autorisée.

Si quelqu'un pouvait trouver des chiffres fiables, aussi bien dans les limites acceptables juridiquement (les normes) que dans les mesures réellement constatées sur terrain, on pourrait se faire une idée un peu plus juste.

Il n'est quand même pas normal que l'on ne puisse pas trouver des informations claires et fiables quand l'industrie nucléaire prétend partout pratiquer une grande transparence pour rassurer les français.

Page écrite le 31 Août 2011



               

Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2019 à 00:43
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOI  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOI
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.