fleur
Catalogue
Dialogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue
traductions
English  Deutsch  Italiano  Esperanto  Español  Magyar

Ελληνικά  Norsk  Nederlands  Português  русский  Kiswahili

Suomen  日本語  Kurdî  Slovenščin  Svenska  Türkçe

українська  Tiếng Việt  Wollof  ייִדיש  中文, 汉语, 漢  isiZulu

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !


Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher (accents et casse indiférents):
Soit en local sur ce site (précis): (aide)
Article  Journal  Publication
Icone envoiplat-2


Soit via Google sur ce site
(Aide) Icone envoiplat-4
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-5

Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
01-11-2021 à 16:39
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

Icone envoi-1
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo
Icone envoi-2
Email pour une réponse

trait
bandeau-defaut
Comment avoir un autre choix que cette triste alternative : Zemour / Macron !

La peur

Comment les mafias gèrent-elles leurs quartiers ? Par la peur, car plus les gens ont peur plus ils feront appel à ses services pour les en protéger. Alors elles créent des problèmes dont elles deviennent les seules capables de les résoudre.

C'est la peur du gendarme qui fait marcher droit les gens. La notion même de pouvoir n'existe que par sa capacité à faire peur. Or un pouvoir est censé être là pour gérer les problèmes, et plus ils sont grave plus le pouvoir doit faire preuve d’autorité. C'est pour cela que les pouvoirs sont tentés de créer ou d‘amplifier les problèmes, car plus il y a de problèmes plus le pouvoir est fort car plus la peur est grande.

Un pays sans problèmes serait un pays sans pouvoir. Observer tous les pays du monde, vous constaterez que l'ampleur des problèmes est exactement proportionnel à l'ampleur de son pouvoir.

Plus le bien réel problème du Covid est amplifié plus le pouvoir se gonfle de puissance et peut se permettre de faire ce dont il a envie. Même si les lois Covid étaient justifiées (cela peut se débattre) elles permettent au passage de faire passer discrètement beaucoup d’autres lois. Il est si facile avec l’état d’urgence de faire passer des ordonnances : « Un rapport au président dela République » jamais signé ! et hop une ordonnance est promulguée. Vous ne voyez plus les crédits militaires, les soutiens au nucléaire, les dérogations aux phytosanitaires, les manipulations bancaires, etc.…

Comme un illusionniste qui met en avant l’objet bien visible pour capter l’attention et pouvoir faire disparaitre dans son dos ce qu’il veut sans que personne ne le voie.

Pour sortir de cette impasse, il faut régler nous mêmes nos problèmes et pas les confier à un pouvoir quelconque qui en vivra sur notre dos. C’est vrai que nous ne sommes d’accord sur rien, mais justement, mettons nous au moins d’accord sur la façon d’en débattre, c’est à dire les règles du jeu démocratique, puisque la démocratie est l’art de gérer collectivement les conflits.

Comment changer les règles du jeu démocratique ? En écrivant une nouvelle constitution. Comment le faire de façon démocratique ? Cela s’appelle une assemblée constituante.

Page mise à jour le 09-10-2021

trait

trait
   
      
image          Icone retour-1   Icone hautpage-1

trait

Commenter cette page

trait





trait
image         Icone hautpage-2         Icone hautcomment-2