Catalogue
Catalogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !

Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher :
Soit en local sur ce site (précis): (aide)


Soit via Google sur ce site
(Aide)
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.



 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de      
Commentaires  


Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?

Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
14-04-2012 à 21:25
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
 avis  pixel
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo
Email pour être informé
 

trait
   
    bandeau/journaux
Billet d'humeur - 2 octobre 2007

trait

Réaction à l'actualité à propos des heures sup :



L’histoire des heures sup c’est un vrai déséquilibre :

D’abord une arnaque car défiscalisés, ces heures sup ne seront pas comptée dans la valorisation de retraites, alors payer un peu plus aujourd’hui pour payer beaucoup moins plus tard, c’est rentable pour qui en fin de compte ?

Autre arnaque : Logiquement la fatigue aidant ces heures sup devrait statistiquement enregistrer plus d’accidents du travail, mais comme les cotisations ne sont pas versées, il faudra prendre sur les cotisations versées sur la partie non supplémentaire du travail, en fin de compte il faudra bien augmenter les charges sur la partie normale du travail.

Autre surprise : Plus d’heures sup ne feront forcément pas moins de chômeurs, est ce qu’un chômeur qui fait du « chômage sup » coûtera moins cher ou plus cher à celui qui bosse ? Logiquement encore une petite augmentation des charges à prévoir.

Déséquilibre : Dès qu’on crée des situations privilégiées avec les heures sup, l’astuce humaine sait très vite les utiliser à son profit, ainsi cela va vite être très tentant de diminuer les heures normales pour augmenter les heures sup. Pourquoi pas des mi-temps et le reste en heures sup ?

Quand le travail manque ceux qui feront des heures sup passeront pour des cumulards !

Travailler plus pour gagner plus ? Un slogan trompeur, regardez autour de vous ce n’est pas plus de richesse qu’il nous faut, la planète en meurt, c’est seulement une meilleure distribution des richesses ! Vouloir gagner un point de croissance ? Produire plus encore ? A mon avis c’est une impasse catastrophique… Il y a assez pour tous, le gâteau est déjà énorme, seulement on en jette les trois quarts, et certains se goinfrent d’énormes parts du gâteau quand d’autres restent sous la table.

Les seuls activités ou il faudrait vraiment travailler plus : La médecine, l’éducation, la justice, j’ai malheureusement l’impression que dans ces domaines on s’oriente vers le contraire…

Il est si facile de faire prendre des vessies pour des lanternes…

Page écrite le 10-02-2007

trait

 

trait
   
    image     image     image trait

Commentaires et dialogues pour cette page

trait




traitimage     image     image