Catalogue
Dialogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !


Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher :
Soit en local sur ce site (précis): (aide) Icone envoisimple-2


Soit via Google sur ce site
(Aide) Icone envoisimple-1
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-2

Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
04-07-2018 à 17:02
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

envoi
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo envoi
Email pour une réponse
 

trait
   
    bandeau/nucleaire-nuit
Quand la participation républicaine décline...

trait

Incendie à Cattenon

Incendie à Cattenon


Voilà une information qu’il ne faut pas prendre pour un banal fait-divers !

  • Un défaut de surveillance manifeste

  • des salariés extérieurs travaillent dans le nucléaire

  • ils suffisamment nombreux pour justifier de nombreux algéco (88 bungalows répartis sur deux niveaux)

  • Ils viennent de suffisamment loin pour ne pas être logés au voisinage (de quelle région ? de quel pays ? de quelle tendance ?)

  • Ils sont suffisamment précaires pour accepter de travailler dans ce genre de bâtiments

  • La sécurité y est assez limitée au point que le feu n’a pas été bloqué dès le début mais par « une cinquantaine d'hommes sont venus des casernes de Thionville, Yutz, Hayange, Sierck-les-Bains et Metz » alors que la centrale est censée avoir son propre service incendie.

  • Des constructions « provisoires » cohabitent « au pied des réacteurs » avec des installations à haut risque.

  • S’ils déclarent « aucune conséquence sur le fonctionnement de la centrale » alors s’ils ne servaient à rien pourquoi sont-ils là ? Gaspillage ?

  • Des pompiers venu de l’extérieur sont venus jusqu’au pied des réacteurs, qui surveille dans l’urgence si parmi eux il n’y a pas de mal intentionnés profitant de l’occasion, qui auraient même pu provoquer le feu pour pouvoir entrer sans contrôles.

Oui je suis peut-être parano mais reconnaissez le qu’il y a de quoi !


trait

Et ça continue ! Fuite à la centrale de Cruas

Fuite à Cruas

  1. A cause du mauvais réglage d’une vanne, Un puisard de produits radioactifs déborde

  2. Mais Dysfonctionnement des alarmes

  3. Mais pompe en panne non réparée depuis 8 mois

  4. Mais pompe de secours HS en trois heures

  5. Mais débordement sur sol non étanchéifié vers les nappes phréatiques

  6. Mais silence des responsables pendant 7 jours

Depuis 400 intermittents et 1300 permanents du site sont à l’eau minérale ! Six erreurs empilées, et vous continuez à faire confiance ?

Page écrite le 02-02-2017

trait

 

trait
   
    image     image     image trait

Commentaires et dialogues pour cette page

trait





traitimage     image     image