Catalogue
Dialogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !


Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher :
Soit en local sur ce site (précis): (aide) Icone envoisimple-2


Soit via Google sur ce site
(Aide) Icone envoisimple-1
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-2

Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
18-06-2012 à 12:42
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
 avis   img
0
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

envoi
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo envoi
Email pour une réponse
 

trait
   
    bandeau/statistiques
Réflexions politiques.


A quoi servent les ministres ?


Extrait rapide d’une petite recherche sur Google (merci à eux !):

Voici une curieuse façon de mesurer le travail de quelques ministres, ces résultats semblent intéressant, il faudrait que je trouve le temps de les approfondir.

Avec l’outil mis en ligne par Trazibule qui mesure le nombre de page sur Google mentionnant telle ou telle données, j’ai obtenu les résultats suivants à la date du 6 juillet 2010 suite au licenciement/démission (allez savoir !) de deux ministres et surtout suite à la remarque très pertinente : Puisque ces ministres ne sont pas remplacés c’est qu’ils ne servaient à rien, alors pourquoi les avoir payés aussi cher pendant aussi longtemps, ce serait des emplois fictifs ?

Je me suis posé la question comment évaluer leur travail ? Tout simplement en regardant le nombre de page mentionnant à la fois leur nom et la mention « journal officiel » c'est-à-dire toute les fois qu’ils auraient fait un travail officialisé. C’est vrai que ce genre de mesure est fort aléatoire, mais vu que l’aléa est quasiment le même pour tout le monde, cela devrait se compenser.

Alors voilà les résultats :

Ministre et J.O. Chiffres comparés

Il semble évident au vu de ce graphe que certains bossent beaucoup plus que d’autres, Borloo détient le record ! Chapeau ! Nos démissionnaires Joyandet et Blanc font parti de ceux qui ont le moins travaillé, donc je confirme que leur poste n’était pas utile et leur salaire probablement immérité, un coup de sonde semble confirmer que leur nom est plus mentionné en tant que présent qu’en tant que rédacteur de quoi que ce soit ! Ce serait donc des emplois quasi fictifs !

Par curiosité j’ai comparé la présence des noms dans deux autres journaux le Canard enchainé pour symboliser la critique et le Figaro plutôt soutient de ce gouvernement, voilà le résultat :

Ministre et journaux Chiffres absolus

Ce sont des mesures en chiffres absolus, le bleu (présence au J.O.) est quasiment nul pour certains, remarquable pour d’autres. Le record du décalage entre présence concrète au J.O. et présence dans les journaux publics est détenu par Rama Yade.

Le même tableau en chiffres relatifs montre mieux les bosseurs Borloo, Woerth, Lagarde, Morano, et le discrets Joyandet, Blanc, Amara, Falco :

Ministre et journaux Chiffres relatifs

Petite mesure annexe : J’ai comparé le travail des femmes et des hommes, globalement ils sont au même niveau, il semble qu’il y ait autant de bosseur que de glandeurs dans chaque sexe.

Ce travail ouvre de très grandes possibilités : Si je trouve le temps il serait bon d’explorer ces pistes de recherche : Prendre plusieurs journaux, y compris ceux du net, ou chercher les présences simultanées de plusieurs noms politiques pour découvrir les affinités. Ou encore les présences simultanées entre politiques et hommes d’affaires.

Vous pouvez faire vos propres recherches en utilisant cette page pour faire vos statistiques et répondre à vos interrogations.

Page écrite le 6 juillet 2010

trait

 

trait
   
    image     image     image trait

Commentaires et dialogues pour cette page

trait





traitimage     image     image