fleur
Catalogue
Dialogue
recherche
Informez-moi
faire-suivre à un ami
Contact
Retour accueil
Imprimer
Imprimer
Catalogue
traductions
English  Deutsch  Italiano  Esperanto  Español  Magyar

Ελληνικά  Norsk  Nederlands  Português  Ñ€ÑƒÑÑÐºÐ¸Ð¹  Kiswahili

Suomen  æ—¥æœ¬èªž  Kurdî  Slovenščin  Svenska  Türkçe

українська  Tiếng Việt  Wollof  ×™×™Ö´×“יש  ä¸­æ–‡, 汉语, æ¼¢è  isiZulu

PayPal - Paiement en ligne

simple et sécurisé !


Pour soutenir Trazibule
 

Recherche

Mot ou texte entre guillemets à rechercher (accents et casse indiférents):
Soit en local sur ce site (précis): (aide)
Article  Journal  Publication
Icone envoiplat-2


Soit via Google sur ce site
(Aide) Icone envoiplat-4
 

Svp enregistrez cet émail:

pour recevoir les nouvelles pages
ou le journal de ce site.


Icone envoiplat-3

 

Faire suivre cette page

Destinataire       
Son email          
De la part de     
Commentaires  

Icone envoiplat-5

Email pour nous contacter
courriel@trazibule.fr

Comment améliorer ce site
le traduire en d'autres langues
ou l'agrémenter de dessins et photos.
Avez-vous des suggestions ?


Vers la page d'accueil

Icone envoiplat-1
 
Mon opinion sur cette page: aide Page mise à jour le
25-04-2012 à 20:32
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
1
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
0
 avis   
1
Cochez puis envoyez vos avis, (nombre d'avis reçus affiché)
(Evaluation remise à zéro si l'article est très modifié.).

Icone envoi-1
  Ma réponse à cette page: Qu'en pensez-vous ?
Mon nom ou pseudo
Icone envoi-2
Email pour une réponse

trait
bandeau/poker-2
Humour triste !

trait

La partie de poker.


(Information (mai 2010): L'Europe crée un fond de réserve de 750 milliards d'Euro de garantie pour sauver la Grèce et l'Euro !)

Dans les bas-fonds de Wall Street, une salle de jeu enfumée, les vieux joueurs de poker étaient moroses.

Fatigués et tristes ils n’avaient plus personne pour continuer la partie.

Le paysan était retourné au champ en devant un max de blé, les commerçants n’avaient plus un radis, l’industriel était allé défendre son dépôt de bilan il avait même fini par vendre toute son entreprise action par action, le fonctionnaire y avait même laissé son boulot, le client avaient épuisé tous ses crédits à la consommation. Les vieux joueurs avaient même réussi à piéger quelques gouvernants mais leurs dettes de jeux étaient telles qu’ils n’osaient plus se montrer sauf pour quémander encore un peu de crédit. Quant au black, il n’était même pas capable de mettre la mise de départ !

Plus personne avec qui jouer !

Le gros chinois regarda son pote l’Amerloque lessivé, mais propriétaire de la baraque :
- T’as de la veine que j’ai besoin que tu me rembourses sinon je te fais ta fête toi !

Le Russe déjà éméché, faisait une réussite en attendant le gogo :
- Ne vous chamaillez pas, ce n’est pas parce qu’on s’ennuie, qu’il faut casser la salle de jeu !

L’Américain tirant sur son cigare :
- Oh toi le Russe, tu t’en sors bien, avec tes cartes cachées !

Le Russe :
- On ne va quand même pas jouer entre nous ! Nous connaissons déjà toutes nos combines !

- On pourrait jouer à autre chose alors ? Suggère le chinois.

- Tu veux jouer à la guerre ? Dit l'américain.

Long silence. Ils y réfléchissaient pensivement…

Tout à coup quelqu’un frappe à la porte du cercle de jeu, arrive un petit excité qui s’écrie : « Ca y est ! J’ai trouvé 750 milliards, je peux reprendre la partie ? »
- Mais où les avez-vous trouvé ?
- Simple, j'ai engagé 1500 euros sur chacun des 500 millions de citoyens européens !

Un « Yeah ! » unanime résonne dans la salle. Quelqu’un ravive les lumières. Le banquier se frotte les mains. Les yeux des joueurs s’illuminent ! Comme par magie un jeu de cartes tout neuf commence à être redistribué !

« Champagne ! »

Page écrite le 11-05-2010

trait

 

trait
   
      
image          Icone retour-1   Icone hautpage-1

trait

Commenter cette page

trait



Intervenant vieuxauchomage - le 16-05-2010 à 06-32

Une synthèse réductrice et caricaturale du contexte économicopolitique, dans un esprit digne de l'artiste "Anne Romanov". Votre image en somme le représente, comme une leçon d'initiation à la chose : celle des échanges entre des "Peuples" oh combien différents.

trait

Intervenant MoZYGuS - le 17-05-2010 à 10-23

caricartural certes. mais tant de gens le pensent aini !

Une preuve encore que les mandatés dirigent et évoluent hors mandat, comme bon leur semble ou presque.

Dans les faits notre démocratie n'est plus qu'une oligarchie présidentielle populaire cad : une démocratie d'homo-économicus (individualiste et économique). voila ce que reflete cette triste historiette, aussi séduisante soit-elle !

A quand une vraie démocratie ? cad "par le bas", "d'égalité humaine" et de "liberté sociale" ?

trait

trait
image         Icone hautpage-2         Icone hautcomment-2