Page imprimée: Propositions concernant la défense. (www.trazibule.fr/defense.php)

Brouillons pour une constitution



Propositions concernant la défense :


La notion d'état ou de nation étant remplacée par celle de l'acceptation collective d'une constitution la défense de cette collectivité utilise moins les notions de nation ou de territoire.

La politique vis-à-vis des personnes ou nations étrangères à cette constitution doit tenir compte des contradictions éventuelles entre la règle du jeu interne et celles des autres collectivités, et construire des stratégies leur permettant de cohabiter le mieux possible.

La défense d’une collectivité définie par sa constitution, est une profession qui nécessite une surveillance de la situation, une prévision de son évolution, une compétence dans la stratégie et les moyens adaptés.

Mais la puissance nécessaire à cette défense doit être intimement liée à la population elle-même et non à ses seuls dirigeants.

Une administration militaire composée de professionnels permet l’organisation et ’encadrement immédiat d’une armée opérationnelle constituée d’appelés si le besoin s’en fait sentir, en temps de paix, cette administration se perfectionne et forme de façon continue l’ensemble de la population à une éventuelle défense militaire.

Pour cela il est nécessaire qu’une participation personnelle des citoyens à cette défense soit utile, non sous la forme d’un « service militaire » parenthèse plus ou moins appréciée dans une vie et souvent d’une grande inutilité, mais par de petites périodes intenses de deux ou trois jours.

Inspiré du système de défense suisse, cette solution de défense a déjà prouvé son efficacité pour la défense de ce petit pays lors de la seconde guerre mondiale.

Ces périodes de service pour le pays, permettront :

Des raisons économiques familiales ou médicales dûment justifiées peuvent dispenser l’appelé de se rendre sur les lieux d’affectation, mais une compensation par une activité locale peut être proposée.

Enfin toutes ces périodes effectuées permettent de créditer le revenu d’inactivité d’un nombre de points définis par la loi de façon égalitaire pour tous.

Page écrite le 17 mars 2009